Français

Nimègue est hospitalière ! Solidarité sans frontière
Pour la liberté de circulation et contre la xénophobie

Rejoins la manifestation !
Samedi 21 novembre, 14h Van Schaeck Mathonsingel, Nijmegen

Grand-mère, qu’as-tu fait pendant la crise des réfugié-e-s en 2015 ?

Des millions de gens migrent d’un pays à l’autre tous les jours, que ce soit pour les vacances, par amour, pour les études ou le travail. C’est une évidence si tu as le bon passeport et suffisamment d’argent. Cependant, les choses sont différentes lorsque tu quittes ta maison pour fuir la guerre et la pauvreté.

Ces derniers mois, l’Europe a été prise par surprise par l’afflux massif de migrant-e-s à la recherche d’une vie plus sûre et plus heureuse. Ces gens n’ont pas le « bon » passeport et ont dû risquer leur vie pour traverser les frontières européennes. Ils ont dû faire face à des murs, des fils barbelés, à la violence, aux prisons, aux patrouilles militaires des frontières à cause desquels les réfugié-e-s sont forcé-e-s à prendre des routes de plus en plus dangereuses. Au lieu d’être reçu-e-s avec compassion et bienveillance, ils sont accueilli-e-s avec peur, haine et méfiance.

Nous ne pouvons plus rester les témoins silencieux, le climat actuel en Europe devient de plus en plus âpre : les faits sont déformés, les frontières sont renforcées et les agressions envers les réfugié-e-s augmentent. Il est temps de lancer un signal fort de solidarité active. C’est pourquoi samedi 21 novembre, nous descendrons dans la rue en masse pour transmettre un message fort contre la xénophobie. Nimègue est hospitalière !

Advertisements